Une histoire de magie. 3, Une histoire d'alchimie / Chris Colfer ; illustrations de Brandon Dorman ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Cyril Laumonier.

Colfer, Chris, 1990-
Titre
Une histoire de magie. 3, Une histoire d'alchimie / Chris Colfer ; illustrations de Brandon Dorman ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Cyril Laumonier.
Description
328 pages : illustrations, carte ; 21 cm.
Sommaire
Au Pays des contes, les quatre royaumes interdisent la magie depuis des lustres. Par le passé, cette persécution a souvent conduit à des peines capitales, mais le roi Champion XIV a décidé que la sanction pour la communauté magique serait désormais l'emprisonnement à vie et les travaux forcés, ce que certains trouvent pire que la mort. Dans ce pays, les enfants qui ont des capacités hors du commun sont condamnés au bagne. Seule Mme Mûredutemp est venue à leur secours en construisant une académie où les étudiants apprennent à maîtriser leur don. Lorsqu'elle disparaît, Brystal et ses amis doivent retrouver leur directrice afin de déjouer le complot qui menace leur avenir. Dans ce troisième tome: il y a bientôt un an que Brystal a passé un accord avec la Mort. Accord selon lequel elle doit trouver et détruire l'Immortelle pour avoir elle-même la vie sauve. L'adolescente ignore cependant encore tout de l'endroit où son ennemie se cache et le poids qu'elle sent peser sur ses épaules s'accroît encore lorsqu'une créature maléfique se réveille dans les profondeurs de la terre, menaçant d'anéantir tous les royaumes. Pour la vaincre, fées et sorcières n'ont d'autre choix que d'oublier leurs vieilles querelles et d'unir leurs forces. Effarée, Brystal, devra par ailleurs demander de l'aide à la Juste confrérie et à son armée de morts-vivants, celle-là même qui a juré de détruire toute forme de magie... [SDM]
 
La série de merveilleux héroïque met en place un environnement complexe de monarchies autoritaires, à travers une succession de rois. Le contexte d'une éternelle chasse aux sorcières est rapidement mis en place avec efficacité. Les personnages sont bien caractérisés, Mme Mûredutemps apparaît comme une protectrice au moral inébranlable. Les adolescents doivent trouver une manière de faire valoir leurs droits, notamment ceux des filles. Le texte est bien écrit, mais il est assez dense. L'illustration en première de couverture laisse croire que le livre s'adresse à des lecteurs entre neuf et douze ans, mais ceux-ci pourraient se sentir dépassés par le récit. [SDM]
Public cible
J+ 5.
Exemplaires
Recherche catalogue
Accès Rapide
MON DOSSIER

 

Logo des ressources numériques
logo de prêt numérique
logo reponseatout

Suggestions