Amélia Fang, la vampirette. 4, Le goûter complètement fabuleux / Laura Ellen Anderson ; traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec.

Anderson, Laura Ellen
Titre
Amélia Fang, la vampirette. 4, Le goûter complètement fabuleux / Laura Ellen Anderson ; traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec.
Description
235 pages : illustrations, carte ; 21 cm.
Sommaire
Amélia Fang est une gentille vampirette de dix ans, dont la vie s'écoule entre l'Académie des Catacombes, le manoir familial et les aventures vécues en compagnie de Trouille, son adorable citrouille apprivoisée, Florence Patata, une femelle yéti appartenant à une espèce très rare, et Grimaldi Mort-de-Faux, une jeune faucheuse haute comme trois pommes. Sans compter le prince Tangine 1er, moitié vampire, moitié fée, avec qui elle a contribué à réconcilier ces deux clans de créatures fantastiques. Dans ce nouvel opus, l'héroïne part en expédition avec les Éclaireurs Arc-en-ciel et elle espère bien rapporter de nombreux badges de son séjour sur l'île Prune-au-Sucre. Seulement, rien ne se passe comme prévu: en dégustant les fruits d'un arbre étincelant, la vampirette, Florence, Grimaldi et Tangine rétrécissent jusqu'à devenir de la taille de minuscules insectes. Pour lever la malédiction qui les accable, les copains devront aider une vieille lutine à retrouver son amoureux, qui est disparu en mer de nombreuses décennies auparavant. L'aventure les conduira de Bestiolande jusqu'au royaume d'Aquatica... [SDM]
 
Une série inventive, campée dans un monde gothique fabuleusement original, macabre et rigolo, que l'on découvre sur les traces d'une téméraire et empathique héroïne au grand coeur, fille d'une comtesse adorant les mondanités et d'un comte obnubilé par ses mots croisés et ses chemises hawaïennes à motifs de pierres tombales. Cette famille de vampires hautement sympathique, qui habite un manoir où les portes changent de place, préside une savoureuse galerie de personnages comportant notamment un jeune prince mi-fée mi-vampire, des momies et fantômes serviteurs, des compagnons de jeux et d'enquête absolument craquants, des professeurs squelettes, des vieux monstres empestant le Poubel no5 et de vieilles duchesses engoncées dans leurs froufrous. Autant de créatures plus loufoques qu'inquiétantes, qui usent de mots doux saugrenus (ma cervelle de rat chérie!), parlent au "aïePhone", supportent bien le soleil et se nourrissent de plats bien dégoûtants (vers de terre, profiteroles au pus, gâteaux aux rognures d'ongles...). Beaucoup d'humour, donc, dans cette lecture pétillante, réjouissante et riche en jolies trouvailles et en rebondissements, qui célèbre l'importance de l'amitié. Le texte est très généreusement illustré et dynamisé par de multiples dialogues, jeux typographiques, jeux de mots et clins d'oeil à la culture populaire. Des crayonnés raffinés et très british donnent vie avec inventivité à ce peuple des ténèbres en multipliant les détails délicieux et en variant les plans et les cadrages afin de traduire l'ambiance pétaradante et festive qui imprègne l'ensemble. Ambiance qui est encore renforcée par des pages noires, des bordures de page aux motifs variés, des têtes de chapitre enluminées et une pagination enjolivée de boucles. Le tout présenté sous une couverture joliment ornée de feuilles scintillantes. [SDM]
Public cible
E++ 4.
Exemplaires
Recherche catalogue
Accès Rapide
MON DOSSIER

 

Logo des ressources numériques
logo de prêt numérique
logo reponseatout

Suggestions