Appelez-moi... rêve! 1, Aube / Émilie Rivard ; illustrations des pages intérieures et graphisme, Mika.

Rivard, Émilie, 1982-
Titre
Appelez-moi... rêve! 1, Aube / Émilie Rivard ; illustrations des pages intérieures et graphisme, Mika.
Description
408 pages : illustrations ; 23 cm.
Sommaire
Aube a dix ans lorsqu'elle découvre, avec surprise, que ses amies n'ont pas le pouvoir de contrôler leurs songes et d'en inventer le scénario comme elle le fait elle-même chaque nuit depuis sa naissance. Sa mère lui ayant expliqué qu'elle a hérité ce talent exceptionnel des femmes de leur famille, la fillette se met en quête d'une manière de le partager avec les gens de son entourage, et ce, en faisant fi des mises en garde avisées de sa grand-mère, qui juge dangereux d'exploiter un don qui gagne en force à chaque génération et dont elle ignore encore la portée exacte. Quelques essais et erreurs lui permettent ainsi de comprendre que son ours en peluche a la capacité d'emmagasiner les rêves qu'elle imagine et de les faire vivre à ceux qui le collent contre eux la nuit. La fillette ne tarde pas à être sollicitée de toutes parts, à la fois des élèves et du personnel de l'école, que ce soit afin de chasser les terribles cauchemars qui hantent leurs nuits ou de vivre leur rêve de devenir championne olympique de gymnastique ou pilote de course le temps d'une nuit. Mais, créer des rêves sur mesure n'est pas de tout repos et rien ne va plus lorsque l'héroïne se fait dérober son ourson... [SDM]
 
Un roman fantastique ingénu, dont la trame plutôt mince se résume essentiellement à une succession de songes imaginés par l'héroïne afin de permettre à ses amis et enseignants de surmonter différents problèmes ou de réaliser leurs souhaits les plus chers. Le tout grâce à l'exploitation d'un don qui n'est pas bien circonscrit et qui s'étoffe de manière peu crédible et un peu trop facile au gré des besoins de l'intrigue. Ceci jusqu'à prendre l'allure d'un véritable pouvoir magique dans le dernier quart de l'ouvrage, où celle qui se fait désormais appeler Rêve permet à un nouvel élève prénommé Louis-Antoine de marcher à nouveau, lui qui était confiné dans une chaise roulante depuis un terrible accident de voiture. Des illustrations de synthèse naïves jalonnent le texte (narré par l'héroïne principale) au sein duquel le récit des rêves prennent la forme de petits récits enchâssés, rédigés dans des nuages gris ponctués d'étoiles blanches. Le tout livré dans une police de caractères généreuse et aérée. [SDM]
Public cible
E++ 3.
Exemplaires
Recherche catalogue
Accès Rapide
MON DOSSIER

 

Logo des ressources numériques
logo de prêt numérique
logo reponseatout

Suggestions