Le programme / Sandra Dussault.

Dussault, Sandra, 1972-
Titre
Le programme / Sandra Dussault.
Description
437 pages : 1 illustration ; 22 cm.
Collection
Notes
Roman.
Sommaire
"Victor. Tu as commis un acte terrible qui aura de lourdes conséquences si tu restes ici. Tu dois fuir les lieux au plus vite, avant que quelqu'un n'aperçoive le corps. Tu risques de te retrouver enfermé pour longtemps et ce n'est pas ce que nous souhaitons" (p.11). Victor a 16 ans et il a commis quelque chose de grave. Très grave. Les mains tachées de sang, il abandonne son frère à regret et suit un parcours trop parfait pour échapper à l'inéluctable: il monte à bord d'une luxueuse voiture laissée en marche qu'il parvient à conduire en évitant de se faire pincer par la police, arrive dans un champ où la végétation semble plus luxuriante que n'importe où ailleurs et se fait accueillir par deux garçons de son âge, qui conduisent une charrette tirée par un cheval. Ceux-ci semblent l'attendre et savoir ce qu'il a fait, Victor intégrant ainsi une sorte de club secret peuplé d'adolescents où tout le monde a fait "quèque chose" et où il ne faut pas poser trop de questions. Progressivement, il découvre que cette petite communauté, où chacun participe aux tâches, est censée être une solution plus douce que ce qui l'aurait attendu dans le monde réel, bien qu'il doive se frotter à des jeunes violents. Or, en réalité, quelque chose de bien plus terrible est en train de le guetter. [SDM]
 
Un suspense mené de main de maître par l'auteure qui nous avait déjà servi un huis clos troublant avec ##La Cache##, où des révélations déconcertantes sont savamment égrenées à travers les longs chapitres, eux-mêmes transfigurés par trois trames et trois voix narratives entremêlées. Campée en 2073, l'intrigue transporte bien vite le lecteur dans le village qui, on l'apprend après une centaine de pages, est le site d'un programme spécial pour mineurs meurtriers, où les agressions physiques, sexuelles et psychologiques sont monnaie courante. Bien qu'il soit très habilement construit en combinant, sans l'ombre d'un décalage, une narration littéraire avec des dialogues qui calquent parfaitement la langue orale québécoise, ce roman dystopique risque d'en choquer plus d'un avec ses scènes très dures. Aux lecteurs avertis de 14 ans et plus. [SDM]
Public cible
J 5.
 
Pour les jeunes.
Exemplaires
Recherche catalogue
Accès Rapide
MON DOSSIER

 

Logo des ressources numériques
logo de prêt numérique
logo reponseatout

Suggestions