Les papas de Violette / [texte de] Émilie Chazerand ; [illustrations de] Gaëlle Souppart.

Chazerand, Émilie
Titre
Les papas de Violette / [texte de] Émilie Chazerand ; [illustrations de] Gaëlle Souppart.
Description
25 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 24 cm.
Notes
"La famille"--Page 4 de la couverture.
Inf. locale
Album pour les 7-8 ans.
Sommaire
Violette a deux papas, qui l'aiment et qu'elle aime par-dessus tout. Des papas attentionnés, qui la font valser sur leurs pieds, la câlinent quand elle est malade, lui racontent une histoire du soir en faisant toutes les voix, l'aident dans ses devoirs de mathématiques et la bercent pour chasser ses cauchemars. Des papas qui prennent toutefois garde de ne pas l'attendre ensemble devant la grille de l'école de crainte de l'embarrasser. Ce qui embête hautement la fillette, qui est très confortable en leur compagnie, bien qu'elle subisse les railleries, les préjugés et l'ostracisation de ses camarades de classe en raison de leur situation familiale peu conventionnelle, que certains vont même jusqu'à considérer comme une maladie. Mais, avoir deux papas qui vous aiment très fort, et de manière inconditionnelle, n'est-ce pas préférable à une famille où les parents se déchirent? Lorsque la petite Cécile est à son tour rejetée par leurs pairs à la suite du départ de son papa, Violette l'accueille avec bonheur chez elle, au coeur d'un foyer chaleureux qui respire le bonheur... [SDM]
 
Un album tendre, lumineux et tout en sensibilité, qui s'attache adroitement à déconstruire les préjugés dont font malheureusement toujours l'objet les familles homoparentales. À travers le discours et le regard d'une fillette épanouie et entourée d'amour, l'auteure dépeint habilement une famille comme les autres, où le quotidien s'égrène dans une bonne humeur palpable, entre repas, rires complices, promenades, vacances en famille, devoirs du soir, petites maladies et câlins. De quoi stimuler la réflexion sur le rejet et les commentaires cruels dont fait l'objet la fillette en début d'ouvrage, dans une situation initiale qui souligne subtilement que les enfants ne rapportent bien souvent que les jugements qu'ils ont entendus de leurs propres parents. Le texte, en grande partie rimé, de cette superbe ode à la tolérance et à la différence est superbement appuyé par des dessins de synthèse d'une grande expressivité, dont les aplats pimpants et acidulés explosent sur les fonds immaculés en soulignant, par une foule de détails, la chaleur régnant dans le foyer de la jeune narratrice. [SDM]
Public cible
E+ 5.
Exemplaires
Recherche catalogue
Accès Rapide
MON DOSSIER

 

Logo des ressources numériques
logo de prêt numérique
logo reponseatout

Suggestions